Construire ses formulaires web avec Bonita BPM

Les formulaires webs sont essentiels aux processus - ils fournissent aux utilisateurs une interface interactive.

Lorsqu'il s'agit de mettre en place les formulaires liés à votre processus, les choses peuvent devenir complexes. Par exemple :

  • Devriez vous construire un formulaire complexe, ou bien plutôt une série de petits formulaires ?
  • Comment le traitement des données de formulaires peut affecter vos performances ?
  • Quels sont les outils à votre disposition pour vous assurer que vos utilisateurs renseigneront vos formulaires correctement et rapidement ?

Ce webinar est destiné à vous apprendre les bonnes pratiques de la création de formulaires web avec Bonita BPM.

Vous découvrirez comment construire des formulaires web plus efficacement à l'aide de fonctionnalités avancées, comme :

  • Pageflows et conditions
  • Groupes de widgets et dépendance
  • Préremplissage de formulaires à l'aide de sources externes
  • Modèles de formulaires ré-utilisables
  • Changer le style de vos formulaires

N'hésitez pas à donner votre avis sur cette vidéo sur le forum : 1 commentaire Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Voir la vidéo

N'hésitez pas à donner votre avis sur cette vidéo sur le forum : 1 commentaire Donner une note à l'article (5)

II. Liens utiles

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2015 Bonitasoft. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.